9 #11 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 06 janvier 2021 

00:00:00 Introduction : problématiques 

00:15:00 Galilée, Descartes, Aristote 

00:42:10 Platon, Gorgias 

00:54:30 Kant, Critique de la raison pure 

01:17:00 André Akoun

9 #12 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 13 janvier 20210 

0:00:00 préambule sur l'actualité aux USA 

- 1° partie : Anamnèse des cycles antérieurs : rappel des problématiques comparées des sciences 'dures' et des sciences humaines dans le cycle 'Entre crise et guerre, philosopher ?' (référence/vidéo: 2.3 https://youtu.be/YcOEPauSooo 00:16:00 Kant : sensibilité, entendement (Si... Alors), raison (Critique de la Raison pratique) 

- 2°partie : La puissance de l'entendement dans le RING ('L'or du rhin') : Version BOULEZ/ Chéreau : les occurrences musicales du 'Tarnhelm' (Le casque magique): https://youtu.be/hbZzfywQcSw


01:03:30 : La forge et les enclumes  

01:12:00 : La magie du casque 

01:16:30 : La Forge, la Servitude, l'Anneau 


Ces extraits de 'L'or du rhin' (prologue du 'Ring' de R.W.) étant sous-titrés en anglais, nous renvoyons au lien suivant qui permet de disposer de la traduction française de l'ouvrage, ce qui est plus qu'utile pour suivre le détail de l'enjeu dramatique. Les pages correspondant à notre extrait sont indiquées à la suite du lien ci-dessous: https://www.melbarecordings.com.au/si... (livret français paginé).

9 #13 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 27 janvier 2021 

00:06:30​ Lévi-Strauss et Wagner 

00:09:00​ Sciences dures : sciences de la nature et mathématiques (cause / effet) 

00:14:15​ Les géants et Freia 

00:17:00​ Accumulation de l'Or 

00:20:00​ Sciences de l'Histoire (sens / signe) 

00:25:30​ Immanence et transitivité (Spinoza) 

00:28:20​ Relation d'équivalence et relation d'ordre 

00:48:00​ Incompatibilité de l'or et de l'amour (Praxis et Psyché) 

01:01:30​ Beauté naturelle : l'Amour ressemble, comme rien d'autre dans l'univers, à la liberté 

01:07:00​ Bachelard : le propre de la science est de simplifier le réel et de compliquer la raison. 

01:09:30​ Présentation extrait de Siegfried, Acte II : milieu de la tétralogie

9 #14 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

(Suite un problème technique, la vidéo n'a pas pu être publiée en haute-definition. Le rendu est celui proposé par la plateforme FaceBook : définition dégradé du son comme de l'image.) 

Réponse à la question de Bastien Castillo : "-Bonsoir,J'ai une question relative au désaccord qu'avait exprimé Léo sur la scientificité en acte du matérialisme dialectique et historique (MDH) car j'admet avoir été troublé (et stimulé) par votre échange. Pour ma part, et en collant au texte de Marx, j'avais compris que la scientificité du marxisme réside dans la base même du MDH: étudier le monde réel dans ses contradictions pour comprendre l'ensemble du monde humain (idéologie comprise donc). Cependant il est clair qu'il faut distinguer l'étude de la matière, et celle des formes idéologiques car c'est la première étude qui peut se faire de manière “scientifiquement rigoureuse". La seconde, si je m'en tiens à ce que tu avais proposé pour définir une science, est en revanche du domaine des disciplines, car il est impossible d'établir une relation de type cause-effet sinon on rendrait mécanique ce qui relève de la dialectique, et donc de la liberté. Pour autant j'ai du mal à renoncer à l'existence d'une science permettant de connaître ce qui relève de l'homme car on risquerait de tomber dans diverses apories (post-modernisme, positivisme, irrationalisme,..). J'en viens donc à ma question: n'est-il pas possible de refonder tout ce que nous nommons "science" en les unifiant par le déterminisme? Ainsi nous pourrions distinguer les sciences de la matière naturelle, régies par le couple-effet (détermination "mécanique"), des sciences de la matière historique, déterminées par le couple signe-sens (détermination libre) que tu nous proposes ce soir, sans pour autant perdre le caractère scientifique des secondes."

9 #15 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 17 Février 2021

Musique utilisée dans cette vidéo, pour illustrer le propos sur le Ring de Wagner :

"Wer bist du, kühner Knabe" (Remastered 2012) 

Kurt Böhme, Wolfgang Windgassen, Wiener Philharmoniker, Sir Georg Solti

"Zur Kunde taugt kein Toter" (Remastered 2012) 

Wolfgang Windgassen, Dame Joan Sutherland, Wiener Philharmoniker, Sir Georg Solti


9 #16 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 3 mars 2021 

1) l'impérialisme philosophique 

2) l'impérialisme scientiste 

3) la "coexistence pacifique" 

4) La contre-révolution post-soviétique: la régression naturaliste 

(Prémisses néo-positivistes, de la "droite extrême" à la "gauche de la gauche").

9 #17 La métaphore géopolitique • Planck • Descartes • Clouscard • Dominique Pagani

Textes étudiés disponibles au lien suivant : https://bit.ly/917Pagani

Toutes nos excuses pour le mauvais son des premières minutes. 

00:00:00​ Iannis Xenakis - Metastasis  

00:05:40​ Introduction sur Max Planck 

00:07:15​ Conditions à partir desquelles on peut décider si un discours est scientifique 

00:14:10​ Analyse du texte de Max Planck 

00:22:00​ David Hume, saut illégitime de l’induction à la déduction, du particulier au général 

00:27:00​ Descartes, Galilée, l’apparition de la physique scientifique 

00:30:00​ Aristote, les mouvements naturels et les mouvements violents - Shakespeare  

00:32:25​ Aristote, « la mathématique uni les hommes, la politique les divise ».  

00:33:20​ Disjoindre la valeur esthétique et la valeur morale (Céline) 

00:35:50​ Molière, Le Médecin malgré lui 

00:41:00​ Descartes, « je décidais de réputer pour faux tout ce qui n’était que vraisemblable » // Die Jakobsleiter / Arnold Schoenberg  

00:43:50​ Descartes, Discours de la méthode, analyse du texte 

00:56:00​ D’Alembert, Discours Préliminaire à l’encyclopédie, les connaissances directes et réfléchies 

00:59:40​ L’idéologie anglaise et la révolution française 

01:12:30​ Relativisme, subjectivisme, objectivisme 

01:15:00​ L’universalisme, instinct vs institution 

01:20:20​ Réponse aux questions, Houellebecq 

01:21:30​ Clouscard et la métamorphose des mœurs 

01:24:45​ Lecture commentée de Michel Clouscard, Le capitalisme de la séduction, la maison de campagne 

01:36:50​ Réponse aux questions, le colonialisme

9 #18 Le Crépuscule des dieux ou de la répétition à la libération

Live du 2 avril 2021. 

Le Crépuscule des dieux ou de la répétition à la libération.

9 #19 Le Crépuscule des dieux ou de la répétition à la libération • Partie 2

Direct du 14 avril 2021 Au programme : suite et fin du Crépuscule des dieux (finale du ring/Version Boulez Chéreau)  


0:42:43​   1° Retour apparent à la scène primitive : - 1°1 le chant des 3 filles du rhin ne cessent de déplorer l'or perdu. - 1°2 le dernier flirt de Siegfried,interrompu par le carnage cynégétique  


0:49:45​2° la mort du héros - 2°1 L'anamnèse,"Après la chasse ou les libations" : le philtre qui "rend la mémoire" - 2°2 Le récit récapitulatif de Siegfried - 2°3 ... Sa brève agonie (sa dernière traversée des flammes)  


1:17:45​3° Scène finale Via le deuil de Siegfied, la walkyrie accède au "savoir absolu" : -Elle restitue l'anneau aux filles -Elle allume le bûcher, et y rejoint Siegfried -Les flots du Rhin submergent l'embrasement des immortels Le règne de l'humanité peut commencer.  


0:03:20​ un mot sur les rois 

0:05:31​ la tonalité mélancolique car l’or n’est pas revenu 

0:08:00​ les thèmes, rappel sur la référence à Wagner : la rigueur des sciences de l’histoire 

0:11:30​ la tonalité enjouée à l’arrivée de Hagen 

0:18:00​ il faut rendre l’or au Rhin  

0:19:30​ Seul celui qui n’a pas connu la peur… Siegfried 

0:21:00​ jeu des genres et des sexes chez Wagner 

0:23:50​ le langage des oiseaux 

0:26:00​ Auto-anamnèse, puis la mort de Siegfried  

0:26:55​ le final la walkyrie 

0:28:25​ Eros et Psyché 

0:32:25​ Lecture d’un texte « féministe »  

0:38:40​ Une communication à mes amis de Wagner 

0:40:00​ les chefs d’œuvres absolus de Wagner 

0:41:20​ la gamme du blues chez Wagner 

0:52:50​ thème du renoncement à l’amour 

0:54:50​ Confusion des chants de la servitude et des filles du Rhin 

0:55:00​ Rappel du 2ème acte de Siegfried 

1:04:00​ scène de carnage 

1:20:00​ les versions à écouter Lauritz Melchior / Siegfried Death 

1:22:00​ scène finale résumée 

1:23:40​ début de la scène finale 

1:28:00​ la walkyrie s’adresse à son père 

1:29:00​ afin qu’une femme accède au savoir 

1:29:55​ accords dissonants des corbeaux 

1:30:00​ intermède sur les oiseaux 

1:34:00​ les événements se précipitent 

1:37:00​ les flammes commencent 

1:41:00​ les filles du Rhin récupèrent l’anneau 

1:44:49​ Réponse aux questions

9 #20 Du SIGNAL au SIGNE • Einstein

Du SIGNAL au SIGNE 

Le premier relève des sciences de la nature, tandis que le second appartient au champ des sciences de l’histoire. 

Les enjeux de cette dichotomie: Notre rapport aux choses n’est pas indépendant de notre relation à l'autre. (Descartes entre le “morceau de cire” et “le malin génie”)  


0:00 Introduction 9:05 difficile de se mettre d’accord sur les sciences de l’histoire 10:30 l’impérialisme et l’émancipation  11:30 la résistance dans le monde dans lequel on vit 11:45 le cercle de Vienne 13:00 la négativité intérieure au sujet 14:00 Freud et Descartes, l’âme et le corps.  15:20 Substance pensante et substance étendue.  Histoire du concept réflexe : Attention erreur dans la vidéo c'est Canguilhem et non Koyre ! 18:50 la découverte de Freud n’est pas le mot inconscient, c’est l’inconscient psychique, pas biologique. "Des pensées que je ne pense pas, des volontés que je ne veux pas" / le sujet qui s’oppose à lui-même 20:45 les cauchemars, l’identité imaginaire 25:00 L’écho du Big Bang et Hölderlin  28:00 L’idéologie, Marx et l’inconscient 29:00 Moise de Schoenberg et l’abandon de la tonique 33:00 retour sur l’intelligence artificielle, distinction entre signe et signal 37:00 différence entre l’arbitraire du signe et le signal 39:00 signaux dans les sens de la nature, signes dans les sens de l’histoire 40:00 différence entre matière et nature 41:30 la masse critique : un maximum de citoyen atteint un maximum de savoir 43:30 La genèse de l’innocence et l’histoire de la marchandise chez Marx 45:30 ne pas confondre l’industrie et l’exploitation capitaliste 46:30 la masse critique : un maximum de citoyens atteint un maximum de savoir, mais un savoir historique et sur nous-même 48:20 la spécificité de la philosophie / remplacer "qu’est ce que c’est" par "qu’appelles-tu ?" 52:30 Mallarmé : un sens plus pur aux mots de la tribu (Tombeau d’Edgar Poe) / La mort d’Edgar Poe.  56:00 La poésie, les mathématiques et la philosophie, personnage médian du trio 59:55 "Un signe tel nous sommes et nulle de sens" Hölderlin 1:06.40 Einstein : "l’évolution des idées en physique" 1:07:30 La relation entre sujets à la base des mathématiques 1:10:30 paradoxe épistémologique, le plus étonnant n’est pas que l’on puisse connaitre le monde, mais que le monde soit tel qu’on puisse le connaitre / Rimbaud  1:14:22 Dmitri Mendeleïev : classification périodique des éléments 1:16:30 Savoir avant d’aller voir. Kant « s’il est vrai que toute connaissance débute avec l’expérience… » 1:18:00 induction vs déduction 1:20:00 contradiction et diction = le logos, le monde des mots / Aristote 1:21:30 L’histoire de la science : On a a pas regardé le réel, on a fait attention à ce qu’on disait

9 #21 Science et/ou philosophie de "l'Intelligence Artificielle"

Maître de conférences à Jussieu (“Sorbonne université”) en mathématiques et informatique, Christophe Denis, qui prépare une thèse de philosophie des sciences sur les problématiques afférentes aux “machines apprenantes”, est un de nos chercheurs fort avancés dans les questions soulevées par l’émergence de la notion d’ “Intelligence artificielle”, tant au niveau des modèles mathématiques induits par cette discipline que par les interrogations philosophiques qu’elle ne manque forcément pas de susciter. 


00:00 Introduction musicale : Jascha Heifetz joue Melodie (d'Orfeo ed Euridice) par Christoph Willibald von Gluck (Transcrit par Heifetz). Accompagnateur : Emanuel Bay 02:50 Introduction par Dominique Pagani 18:25 Exposé introductif sur l'IA par Christophe Denis 40:00 Corrélation et causalité, discussion Christophe et Dominique 1:22:42 Réponses aux questions du public

9 #22 Science et/ou philosophie de l' "intelligence artificielle" - 2ème partie

Introduction musicale : Wilhelm Kempff plays Beethoven's Moonlight Sonata mvt. 3 https://youtu.be/oqSulR9Fymg 


Au programme, la suite du dialogue entre Christophe Denis et Dominique Pagani, centré sur les réflexions afférentes aux recherches en cours sur "l'intelligence artificielle".  


La discussion est fécondée par un extrait du Discours de la méthode de Descartes (5° partie). Vous pouvez trouver les textes ici : http://bit.ly/nervalreve

9 #23 "C'est réglé comme du papier à musique !" • Bach • Nerval • Lévi-Strauss

Vidéo du direct du mercredi 9 juin à 20h30.


Au programme :  A/ Introduction:Distinction entre déterminabilité (“Bestimmheit),et détermination (Bestimmung) 

B/ Application à l’expression verbale écrite via l’analyse comparative de deux textes de Nerval 

C/ Essai de passage de la déterminité à la détermination via la lecture d’un autre extrait d’Aurélia (chapitre 4)

9 #24 "C'est réglé comme du papier à musique !" • Nerval • Baudelaire • 2ème partie

"C'est réglé comme du papier à musique !" • Nerval • Baudelaire


Notre programme ne fait que prolonger celui de notre dernière causerie du 23 juin dernier : étayer l’hypothèse selon laquelle, les sciences de l’histoire (ou “de la culture”, ”de l’esprit”, les “sciences humaines” ou “sociales etc..) sont susceptibles d’une approche scientifique non moins rigoureuse que celle qui est à l’oeuvre dans les sciences dites “dures” ; en sorte que la constitution d’un corpus disciplinaire correspondant est non seulement possible, mais d’ores et déjà réel localement, comme a pu l’illustrer, lors de notre dernière intervention, la lecture comparée de deux extraits du corpus nervalien : leur superposition ayant mis en évidence la déterminabilité qui les gouverne il reste, au programme de demain soir, à élever cette déterminabilité à la détermination.


Ce résultat marquera la fin du cycle philosophique engagé depuis la rentrée autour de la question, “Comment des sciences de l’histoire peuvent-elles être réelles ?”.