arrow&v
arrow&v

#1 Mignon ou le chant du silence

Nous sommes heureux de lancer une nouvelle série de vidéos intitulée "Rêveries analytiques", qui viendra ponctuer le rythme bi-mensuel de nos ateliers. Des formats plus courts, des bulles indépendantes, où Dominique déploiera sa pensée autour de thèmes variés.   


En voulant défini  le sujet du premier “numéro” de cette nouvelle série, il est apparu à Dominique que cela relevait de la même gageure que celle qui s’acharnerait à vouloir peser un son... Aussi avons nous décidé de vous présenter cette “entrée en matière” sous le titre de l'insaisissable MIGNON, issue de la plume de l’ultime Goethe, et de son chant, cette invitation au départ au lancinant refrain : ”Dahin! Dahin!” (là-bas! là-bas!).  


0:00:00​ Goethe-Lieder: No. 5, Mignon I. "Heiß mich nicht reden" · Elisabeth Schwarzkopf · Gerald Moore https://youtu.be/luDwMqo2ouM0:02:49​ Franz Kafka, Introduction : "Dans le combat entre toi et le monde, seconde le monde" 

0:07:35​ Franz Kafka, Le Château, introduction au roman 

0:11:25​ Franz Kafka, Le Château, lecture et analyse du premier extrait 

0:17:00​ L'arpenteur et l'origine des mathématiques 

0:19:00​ Heinrich von Kleist, La Petite Catherine de Heilbronn, "mesurer l'invisible empire de l'air" 

0:22:02​ Franz Kafka, Le Château, lecture et analyse du second extrait 

0:24:30​ Introduction au personnage de Mignon 

0:26:25​ Faust & Wilhelm Meister de Goethe, les oeuvres d'une vie 

0:29:10​ La ballade de Mignon 

0:30:00​ Lecture de l'article Denis Bertholet, À propos d’un mythe européen Notes sur Goethe, l’Italie et le paradis 

0:32:00​ Les gazouillements, de Mignon à Kafka en passant par Wagner, le début de l'Or du Rhin. Le canal sans le code. 

0:34:55​ Esthétique de Hegel et hiérarchisation des arts 

0:36:30​ Paul Verlaine, Art poétique, 1874, "De la musique avant toute chose, Et pour cela préfère l'Impair Plus vague et plus soluble dans l'air, Sans rien en lui qui pèse ou qui pose"

0:40:00​ les origines de Mignon, Baudelaire, "La tribu prophétique aux prunelles ardentes" 

0:41:30​ Mozart, Chérubin et Mignon, entre deux âges et entre deux sexes 

0:42:40​ Retour à la danse, au chant, à la ballade de Mignon 

0:44:10​ Proust "Les vrais paradis sont ceux qu'on a perdus" 

0:46:16​ Un certain silence, une indétermination 

0:47:10​ Hegel, la poésie et la musique 

0:48:00​ L'art moderne et l'impressionnisme musicalisent le décor 

0:51:25​ Wagner, essai sur Beethoven (Baudelaire, lettre à Richard Wagner) 

0:54:28​ Lecture de l'essai sur Beethoven 

0:58:27​ "Goethe seul pouvait s'éveiller de lui-même - et il s'éveilla." Hélène de Troie 

1:01:10​ les derniers vers de Faust 

1:05:05​ Une histoire immortelle d'Orson Welles.

#2 Lénine ou les ailes du rêve

Voici que les ailes du rêve nous transportent à présent du chant de Mignon à cette décisive proclamation de Lénine pour laquelle il retient le titre rendu illustre par Tchernichevski : « QUE FAIRE ? ».  Loin qu’il s’agisse en cela, de contrebalancer notre prégnance onirique par un brutal retour sur terre, au nom du « sérieux de la pratique », nous prolongeons au contraire le trajet de notre tapis volant, grâce à l’énergie puisée auparavant dans les vibrations de la cloche du château dont Kafka précise non seulement qu’elle faisait retentir « Un son ailé, un son joyeux qui faisait trembler l’âme un instant… », mais qu’en outre « il vous menaçait des choses que votre cœur souhaitait obscurément » ! 


Ainsi le son nous donne-t-il la force d’aller jusqu’au bout de ce livre célébrissime, et plus précisément jusqu’à la fin de son 9° et dernier chapitre, en lequel Vladimir ilitch nous rappelle à la nécessité de rêver « Il faut rêver », envers et contre toutes les rêvasseries…  Vous n’en croyez pas un mot ?  Alors il est temps de lever le rideau sur notre deuxième rêverie analytique !  


00:00​ Octobre, Eisenstein (1928) / Musique Nationalhymne der DDR (1949)  

01:03​ Que faire ? De Lénine Introduction  

02:49​ Baudelaire « je sortirai, quant à moi, satisfait  D’un monde où l’action n’est pas la soeur du rêve »  

03:29​ Début de la lecture commentée, l’enjeu du journal 

03:57​ Wagner, l’incendie du Crépuscule https://youtu.be/reUvLFsfJa0​ 

05:18​ l’enjeu pédagogique ,Hermann Kant, « L’amphithéâtre » 

07:52​ Une du monde diplomatique : « le vrai miracle allemand a lieu à l’est »  

09:55​ poème de Brecht, apprendre à désapprendre 

10:45​ l’inconscient de l’inconscient, « Traité de l’amour fou » de Clouscard (Editions Sociales) 

12:56​ « Rêver est nécessaire » Lénine 

15:52​ Préface Marx : https://www.marxists.org/francais/mar...​ 

16:28​ Introduction à Pissarev et Klopstock 

21:15​ retour aux logiques du sujet 

22:13​ le néopositivisme 

22:53​ le problème n’est pas de savoir si Dieu existe mais de le faire exister 

24:28​ Auguste Comte et le cercle vicieux de la métaphysique 

24:53​ matérialisme ou idéalisme : une question en forme de régression.  

25:05​ Hegel « l’animal est le premier idéaliste » 

26:21​ Le féminisme de la classe ouvrière 

26:41​ Les cahiers philosophiques de Lénine 

28:41​ le règne du néopositivisme, des logiques de l’objet 

29:34​ les 3 points de vue philosophiques : naturaliste, surnaturaliste, anthropologique 

31:00​ Nature ou paysage ? https://www.dominiquepagani.fr/atelie...​ 

36:20​ Kubrick 2001: l’odyssée de l’espace (la fausse note : https://www.dominiquepagani.fr/musique​) 

35:11​ téléologie : partie de la philosophie qui réfléchit sur les fins 

36:30​ Marx et l’ironie sur « les droits de l’homme ET du citoyen » 

37:28​ le point de vue anthropologique 

41:19​ Spinoza et Blaise Pascal « qui veut faire l’ange fait la bête » 

43:31​ Marx - Le Capital - Livre 1er 

44:58​ différence entre l’erreur et l’illusion 

48:15​ les anti-Freud, Planète Interdite et Marx 

53:12​ Théorie de l’erreur chez Spinoza 

57:11​ Rêver est nécessaire à condition que le rêveur aille au bout de son rêve 

1:00:39​ Octobre, Eisenstein (1928)

#3 Nomade ou sédentaire ? - Le cas Nerval

Le texte étudié est disponible au lien suivant : http://bit.ly/nervalnomade 00:00

Symphony No. 9 in C Major, D. 944 "Great": II. Andante con moto · Wiener Philharmoniker, Wilhelm Furtwängler https://youtu.be/-9rBFIb0aj0 


02:20 Introduction à Promenades et Souvenirs, dernier texte avant le suicide de Nerval 11:21 Hölderlin : "Où allons-nous vouloir rester ?" 15:20 Lecture de Promenades et Souvenirs 18:42 Paris avant Haussmann, Le cygne de Baudelaire 28:50 Retour à la voix de Mignon et au château de Kafka 34:10 L'arrivée de Nerval à Montmartre 40:00 "Il n'y faut plus penser, je ne serai jamais propriétaire." L’homme navigateur et la femme riveraine 45:36 Nerval en patricien Romain, l’origine du mot campagne 47:41 Les fossiles, prémices d’une théorie de l’évolution 48:39 Allusion au communisme 49:29 de Paris à la banlieue, plan de logements toujours d’actualité 50:34 Saint-Germain et le passé enfermé de Nerval 51:03 Proust inspiré par Nerval, les chapelets de noms propres  53:20 la quête de logement se transforme en pèlerinage 54:29 les cloportes dans la bière 56:39 Le chateau, Kafka et le prince d’Aquitaine à la tour abolie 01:00:02 une société chantante, Nerval s’arrête sur le son d’une voix 01:01:35 Mignon et Orson Wells 01:05:49 La folie de Nerval 01:06:27 la ronde de Max Ophuls 01:08:33 la voix des jeunes filles, les timbres de voix, la poésie plus exacte que les mathématiques  01:12:50 Mozart et l’initiatique des accords 01:16:41 chant de femmes et oiseaux  01:18:00 Nerval et Berlioz 01:19:50 le berger c’est celui qui est loin, Tristan et Yseult 01:21:22 la vieille romance de Garat, Lacan et la lettre volée d’Edgar Poe 01:23:00 Le père de Nerval et la mort de la mère, les voyages vers l’Est. Tu tombeau de la mère à la tombe de Rousseau / Nerval ghetté par le mal du siècle 01:27:40 Les nuits d’octobre 01:30:25 une nuit blanche aux halles, l’ »enfer des vivants » 01:32:10 en arrivant à Pantin, cérémonie maçonnique 01:36:20 O jeune fille à la voix perlée… l’obsession de la perte  01:37:55 l’universel chez Nerval. L’expérience de chacun est le trésor de tous 01:38:50 les cygnes de l’Edda, le chant du cygne  01:41:24 Le jardin secret de Mozart, Cosi fan tutte 01:46:44 Extrait de Mozart - Cosi fan tutte: I. "Di scrivermi"  https://youtu.be/f8YuaPKmTs0

9 #11 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 06 janvier 2021 

00:00:00 Introduction : problématiques 

00:15:00 Galilée, Descartes, Aristote 

00:42:10 Platon, Gorgias 

00:54:30 Kant, Critique de la raison pure 

01:17:00 André Akoun

9 #12 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 13 janvier 20210 

0:00:00 préambule sur l'actualité aux USA 

- 1° partie : Anamnèse des cycles antérieurs : rappel des problématiques comparées des sciences 'dures' et des sciences humaines dans le cycle 'Entre crise et guerre, philosopher ?' (référence/vidéo: 2.3 https://youtu.be/YcOEPauSooo 00:16:00 Kant : sensibilité, entendement (Si... Alors), raison (Critique de la Raison pratique) 

- 2°partie : La puissance de l'entendement dans le RING ('L'or du rhin') : Version BOULEZ/ Chéreau : les occurrences musicales du 'Tarnhelm' (Le casque magique): https://youtu.be/hbZzfywQcSw


01:03:30 : La forge et les enclumes  

01:12:00 : La magie du casque 

01:16:30 : La Forge, la Servitude, l'Anneau 


Ces extraits de 'L'or du rhin' (prologue du 'Ring' de R.W.) étant sous-titrés en anglais, nous renvoyons au lien suivant qui permet de disposer de la traduction française de l'ouvrage, ce qui est plus qu'utile pour suivre le détail de l'enjeu dramatique. Les pages correspondant à notre extrait sont indiquées à la suite du lien ci-dessous: https://www.melbarecordings.com.au/si... (livret français paginé).

9 #13 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 27 janvier 2021 

00:06:30​ Lévi-Strauss et Wagner 

00:09:00​ Sciences dures : sciences de la nature et mathématiques (cause / effet) 

00:14:15​ Les géants et Freia 

00:17:00​ Accumulation de l'Or 

00:20:00​ Sciences de l'Histoire (sens / signe) 

00:25:30​ Immanence et transitivité (Spinoza) 

00:28:20​ Relation d'équivalence et relation d'ordre 

00:48:00​ Incompatibilité de l'or et de l'amour (Praxis et Psyché) 

01:01:30​ Beauté naturelle : l'Amour ressemble, comme rien d'autre dans l'univers, à la liberté 

01:07:00​ Bachelard : le propre de la science est de simplifier le réel et de compliquer la raison. 

01:09:30​ Présentation extrait de Siegfried, Acte II : milieu de la tétralogie

9 #14 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

(Suite un problème technique, la vidéo n'a pas pu être publiée en haute-definition. Le rendu est celui proposé par la plateforme FaceBook : définition dégradé du son comme de l'image.) 

Réponse à la question de Bastien Castillo : "-Bonsoir,J'ai une question relative au désaccord qu'avait exprimé Léo sur la scientificité en acte du matérialisme dialectique et historique (MDH) car j'admet avoir été troublé (et stimulé) par votre échange. Pour ma part, et en collant au texte de Marx, j'avais compris que la scientificité du marxisme réside dans la base même du MDH: étudier le monde réel dans ses contradictions pour comprendre l'ensemble du monde humain (idéologie comprise donc). Cependant il est clair qu'il faut distinguer l'étude de la matière, et celle des formes idéologiques car c'est la première étude qui peut se faire de manière “scientifiquement rigoureuse". La seconde, si je m'en tiens à ce que tu avais proposé pour définir une science, est en revanche du domaine des disciplines, car il est impossible d'établir une relation de type cause-effet sinon on rendrait mécanique ce qui relève de la dialectique, et donc de la liberté. Pour autant j'ai du mal à renoncer à l'existence d'une science permettant de connaître ce qui relève de l'homme car on risquerait de tomber dans diverses apories (post-modernisme, positivisme, irrationalisme,..). J'en viens donc à ma question: n'est-il pas possible de refonder tout ce que nous nommons "science" en les unifiant par le déterminisme? Ainsi nous pourrions distinguer les sciences de la matière naturelle, régies par le couple-effet (détermination "mécanique"), des sciences de la matière historique, déterminées par le couple signe-sens (détermination libre) que tu nous proposes ce soir, sans pour autant perdre le caractère scientifique des secondes."

9 #15 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 17 Février 2021

Musique utilisée dans cette vidéo, pour illustrer le propos sur le Ring de Wagner :

"Wer bist du, kühner Knabe" (Remastered 2012) 

Kurt Böhme, Wolfgang Windgassen, Wiener Philharmoniker, Sir Georg Solti

"Zur Kunde taugt kein Toter" (Remastered 2012) 

Wolfgang Windgassen, Dame Joan Sutherland, Wiener Philharmoniker, Sir Georg Solti


9 #16 Comment des sciences de l'histoire peuvent-elles être réelles?

FaceBook Live du mercredi 3 mars 2021 

1) l'impérialisme philosophique 

2) l'impérialisme scientiste 

3) la "coexistence pacifique" 

4) La contre-révolution post-soviétique: la régression naturaliste 

(Prémisses néo-positivistes, de la "droite extrême" à la "gauche de la gauche").

9 #17 La métaphore géopolitique • Planck • Descartes • Clouscard • Dominique Pagani

Textes étudiés disponibles au lien suivant : https://bit.ly/917Pagani

Toutes nos excuses pour le mauvais son des premières minutes. 

00:00:00​ Iannis Xenakis - Metastasis  

00:05:40​ Introduction sur Max Planck 

00:07:15​ Conditions à partir desquelles on peut décider si un discours est scientifique 

00:14:10​ Analyse du texte de Max Planck 

00:22:00​ David Hume, saut illégitime de l’induction à la déduction, du particulier au général 

00:27:00​ Descartes, Galilée, l’apparition de la physique scientifique 

00:30:00​ Aristote, les mouvements naturels et les mouvements violents - Shakespeare  

00:32:25​ Aristote, « la mathématique uni les hommes, la politique les divise ».  

00:33:20​ Disjoindre la valeur esthétique et la valeur morale (Céline) 

00:35:50​ Molière, Le Médecin malgré lui 

00:41:00​ Descartes, « je décidais de réputer pour faux tout ce qui n’était que vraisemblable » // Die Jakobsleiter / Arnold Schoenberg  

00:43:50​ Descartes, Discours de la méthode, analyse du texte 

00:56:00​ D’Alembert, Discours Préliminaire à l’encyclopédie, les connaissances directes et réfléchies 

00:59:40​ L’idéologie anglaise et la révolution française 

01:12:30​ Relativisme, subjectivisme, objectivisme 

01:15:00​ L’universalisme, instinct vs institution 

01:20:20​ Réponse aux questions, Houellebecq 

01:21:30​ Clouscard et la métamorphose des mœurs 

01:24:45​ Lecture commentée de Michel Clouscard, Le capitalisme de la séduction, la maison de campagne 

01:36:50​ Réponse aux questions, le colonialisme

9 #18 Le Crépuscule des dieux ou de la répétition à la libération

Live du 2 avril 2021. 

Le Crépuscule des dieux ou de la répétition à la libération.

9 #19 Le Crépuscule des dieux ou de la répétition à la libération • Partie 2

Direct du 14 avril 2021 Au programme : suite et fin du Crépuscule des dieux (finale du ring/Version Boulez Chéreau)  


0:42:43​   1° Retour apparent à la scène primitive : - 1°1 le chant des 3 filles du rhin ne cessent de déplorer l'or perdu. - 1°2 le dernier flirt de Siegfried,interrompu par le carnage cynégétique  


0:49:45​2° la mort du héros - 2°1 L'anamnèse,"Après la chasse ou les libations" : le philtre qui "rend la mémoire" - 2°2 Le récit récapitulatif de Siegfried - 2°3 ... Sa brève agonie (sa dernière traversée des flammes)  


1:17:45​3° Scène finale Via le deuil de Siegfied, la walkyrie accède au "savoir absolu" : -Elle restitue l'anneau aux filles -Elle allume le bûcher, et y rejoint Siegfried -Les flots du Rhin submergent l'embrasement des immortels Le règne de l'humanité peut commencer.  


0:03:20​ un mot sur les rois 

0:05:31​ la tonalité mélancolique car l’or n’est pas revenu 

0:08:00​ les thèmes, rappel sur la référence à Wagner : la rigueur des sciences de l’histoire 

0:11:30​ la tonalité enjouée à l’arrivée de Hagen 

0:18:00​ il faut rendre l’or au Rhin  

0:19:30​ Seul celui qui n’a pas connu la peur… Siegfried 

0:21:00​ jeu des genres et des sexes chez Wagner 

0:23:50​ le langage des oiseaux 

0:26:00​ Auto-anamnèse, puis la mort de Siegfried  

0:26:55​ le final la walkyrie 

0:28:25​ Eros et Psyché 

0:32:25​ Lecture d’un texte « féministe »  

0:38:40​ Une communication à mes amis de Wagner 

0:40:00​ les chefs d’œuvres absolus de Wagner 

0:41:20​ la gamme du blues chez Wagner 

0:52:50​ thème du renoncement à l’amour 

0:54:50​ Confusion des chants de la servitude et des filles du Rhin 

0:55:00​ Rappel du 2ème acte de Siegfried 

1:04:00​ scène de carnage 

1:20:00​ les versions à écouter Lauritz Melchior / Siegfried Death 

1:22:00​ scène finale résumée 

1:23:40​ début de la scène finale 

1:28:00​ la walkyrie s’adresse à son père 

1:29:00​ afin qu’une femme accède au savoir 

1:29:55​ accords dissonants des corbeaux 

1:30:00​ intermède sur les oiseaux 

1:34:00​ les événements se précipitent 

1:37:00​ les flammes commencent 

1:41:00​ les filles du Rhin récupèrent l’anneau 

1:44:49​ Réponse aux questions

9 #20 Du SIGNAL au SIGNE • Einstein

Du SIGNAL au SIGNE 

Le premier relève des sciences de la nature, tandis que le second appartient au champ des sciences de l’histoire. 

Les enjeux de cette dichotomie: Notre rapport aux choses n’est pas indépendant de notre relation à l'autre. (Descartes entre le “morceau de cire” et “le malin génie”)  


0:00 Introduction 9:05 difficile de se mettre d’accord sur les sciences de l’histoire 10:30 l’impérialisme et l’émancipation  11:30 la résistance dans le monde dans lequel on vit 11:45 le cercle de Vienne 13:00 la négativité intérieure au sujet 14:00 Freud et Descartes, l’âme et le corps.  15:20 Substance pensante et substance étendue.  Histoire du concept réflexe : Attention erreur dans la vidéo c'est Canguilhem et non Koyre ! 18:50 la découverte de Freud n’est pas le mot inconscient, c’est l’inconscient psychique, pas biologique. "Des pensées que je ne pense pas, des volontés que je ne veux pas" / le sujet qui s’oppose à lui-même 20:45 les cauchemars, l’identité imaginaire 25:00 L’écho du Big Bang et Hölderlin  28:00 L’idéologie, Marx et l’inconscient 29:00 Moise de Schoenberg et l’abandon de la tonique 33:00 retour sur l’intelligence artificielle, distinction entre signe et signal 37:00 différence entre l’arbitraire du signe et le signal 39:00 signaux dans les sens de la nature, signes dans les sens de l’histoire 40:00 différence entre matière et nature 41:30 la masse critique : un maximum de citoyen atteint un maximum de savoir 43:30 La genèse de l’innocence et l’histoire de la marchandise chez Marx 45:30 ne pas confondre l’industrie et l’exploitation capitaliste 46:30 la masse critique : un maximum de citoyens atteint un maximum de savoir, mais un savoir historique et sur nous-même 48:20 la spécificité de la philosophie / remplacer "qu’est ce que c’est" par "qu’appelles-tu ?" 52:30 Mallarmé : un sens plus pur aux mots de la tribu (Tombeau d’Edgar Poe) / La mort d’Edgar Poe.  56:00 La poésie, les mathématiques et la philosophie, personnage médian du trio 59:55 "Un signe tel nous sommes et nulle de sens" Hölderlin 1:06.40 Einstein : "l’évolution des idées en physique" 1:07:30 La relation entre sujets à la base des mathématiques 1:10:30 paradoxe épistémologique, le plus étonnant n’est pas que l’on puisse connaitre le monde, mais que le monde soit tel qu’on puisse le connaitre / Rimbaud  1:14:22 Dmitri Mendeleïev : classification périodique des éléments 1:16:30 Savoir avant d’aller voir. Kant « s’il est vrai que toute connaissance débute avec l’expérience… » 1:18:00 induction vs déduction 1:20:00 contradiction et diction = le logos, le monde des mots / Aristote 1:21:30 L’histoire de la science : On a a pas regardé le réel, on a fait attention à ce qu’on disait

9 #21 Science et/ou philosophie de "l'Intelligence Artificielle"

Maître de conférences à Jussieu (“Sorbonne université”) en mathématiques et informatique, Christophe Denis, qui prépare une thèse de philosophie des sciences sur les problématiques afférentes aux “machines apprenantes”, est un de nos chercheurs fort avancés dans les questions soulevées par l’émergence de la notion d’ “Intelligence artificielle”, tant au niveau des modèles mathématiques induits par cette discipline que par les interrogations philosophiques qu’elle ne manque forcément pas de susciter. 


00:00 Introduction musicale : Jascha Heifetz joue Melodie (d'Orfeo ed Euridice) par Christoph Willibald von Gluck (Transcrit par Heifetz). Accompagnateur : Emanuel Bay 02:50 Introduction par Dominique Pagani 18:25 Exposé introductif sur l'IA par Christophe Denis 40:00 Corrélation et causalité, discussion Christophe et Dominique 1:22:42 Réponses aux questions du public

9 #22 Science et/ou philosophie de l' "intelligence artificielle" - 2ème partie

Introduction musicale : Wilhelm Kempff plays Beethoven's Moonlight Sonata mvt. 3 https://youtu.be/oqSulR9Fymg 


Au programme, la suite du dialogue entre Christophe Denis et Dominique Pagani, centré sur les réflexions afférentes aux recherches en cours sur "l'intelligence artificielle".  


La discussion est fécondée par un extrait du Discours de la méthode de Descartes (5° partie). Vous pouvez trouver les textes ici : http://bit.ly/nervalreve

9 #23 "C'est réglé comme du papier à musique !" • Bach • Nerval • Lévi-Strauss

Vidéo du direct du mercredi 9 juin à 20h30.


Au programme :  A/ Introduction:Distinction entre déterminabilité (“Bestimmheit),et détermination (Bestimmung) 

B/ Application à l’expression verbale écrite via l’analyse comparative de deux textes de Nerval 

C/ Essai de passage de la déterminité à la détermination via la lecture d’un autre extrait d’Aurélia (chapitre 4)

9 #24 "C'est réglé comme du papier à musique !" • Nerval • Baudelaire • 2ème partie

"C'est réglé comme du papier à musique !" • Nerval • Baudelaire


Notre programme ne fait que prolonger celui de notre dernière causerie du 23 juin dernier : étayer l’hypothèse selon laquelle, les sciences de l’histoire (ou “de la culture”, ”de l’esprit”, les “sciences humaines” ou “sociales etc..) sont susceptibles d’une approche scientifique non moins rigoureuse que celle qui est à l’oeuvre dans les sciences dites “dures” ; en sorte que la constitution d’un corpus disciplinaire correspondant est non seulement possible, mais d’ores et déjà réel localement, comme a pu l’illustrer, lors de notre dernière intervention, la lecture comparée de deux extraits du corpus nervalien : leur superposition ayant mis en évidence la déterminabilité qui les gouverne il reste, au programme de demain soir, à élever cette déterminabilité à la détermination.


Ce résultat marquera la fin du cycle philosophique engagé depuis la rentrée autour de la question, “Comment des sciences de l’histoire peuvent-elles être réelles ?”.

Musicosophie 1. Schubert et les maîtres chanteurs

Musicosophie 2. De Lévi-Strauss à Nerval à propos de la musique

Musicosophie 3. Qu'appelle-t-on une musique moderne?

Musicosophie 4. Les ghettos sonores

Musicosophie 5. Bonheur contre pulsion de mort en musique

Musicosophie 6. La Variation Jazz... de Beethoven

Musicosophie 7. Les Grecs, le mythe et la musique

Musicosophie 8. Bonheur et malheur en musique

Musicosophie 9. Ironie romantique et sonate de Vinteuil

Musicosophie 10. Les deux Klemperer et Bruno Walter dans Wagner

Musicosophie 11. Musiques modales et tonales

Musicosophie 12. Nietzsche (tout) contre Wagner

Musicosophie 13. Mozart restitué

Musicosophie 14. Mozart derechef

Musicosophie 15. Platon, Rouseau, Hegel et la musique

Musicosophie 16. Musique à programme / Musique pure

Musicosophie 17. L'interprétation

Musicosophie 18. Ce qui est musical dans la musique

#1 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

00:26:30 Rousseau, 2ème promenade (Les rêveries du promeneur solitaire) 

00:38:30 Rousseau, 5ème promenade (Les rêveries du promeneur solitaire) 

00:40:20 Bouddha, Les 4 nobles vérités 

00:56:20 Nietzsche, Considérations inactuelles 

01:15:20 Proust, Un amour de Swan (La Recherche du temps perdu) 

01:25:00 Messages au public

#2 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

FaceBook Live du mercredi 21 octobre 2020. 

Mnémosyne, Du mythos au logos 

00:03:30 Gérard de Nerval, Les Filles du Feu, Préface  

00:06:20 Hésiode, Théogonie 

00:17:00 Baudelaire, Chant d'Automne 

00:24:45 Diodore de Sicile, Bibliothèque historique 

00:31:30 Rousseau, Emile 

00:30:40 Monde pré-humain : Ouranos, Gaïa, Chronos, Vénus 

00:40:00 Réponse à Jacques Carsin : Voltaire, Max Planck 

00:58:00 Peut-il y avoir une mémoire sans trous? 

00:59:00 Schubert, Deuxième Trio 

01:02:00 André Tubeuf, Adolf Busch, le premier des justes 

01:05:10 Pausanias 

01:18:00 Rimbaud, Le Bateau ivre, 'L’aube exaltée ainsi qu’un vol de colombes' 

01:22:00 Réponse aux questions

#3 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

FaceBook Live du mercredi 4 novembre 2020. 


00:00:00 Wagner, Siegfried, Les nornes (Prologue)Le fil se casse, fin de la sagesse éternelle, contraire du fatalisme, de l'omniscience et du prédeterminé 

00:22:30 Les Nornes 

00:24:00 Proust, La recherche du temps perdu

00:35:00 le web, tisser son chant 

00:42:30 Anamnèse 

00:44:00 Bruno Gigue, Blanchiment occidental du terrorisme islamiste 

01:14:30 Vladimir Marciac, Le-poignard-de-Le-Pen

01:26:00 Surdétermination de la mémoire 

01:27:00 Proust, La recherche du temps perdu (dernier baiser)

#4 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

FaceBook Live du mercredi 11 novembre 2020.  


00:03:30 Rappel pédagogique : le parcœur et l'apprentissage 

00:06:00 Descartes, "Ces longues chaînes de raison toutes simples et faciles..." 

00:08:00  Arte(Olivier Julien), Homo sapiens, les nouvelles origines – Djebel Irhoud 

00:27:30 Méditerranée 'trait d'union' et Sahara 'frontière' avec l'Afrique 

00:35:00 Hölderlin, Mnémosyne – extrait 1

00:48:30 Freud, "Datez vos souvenirs" 

00:49:30 Mankiewicz, Soudain l'été dernier 

00:51:20 Ouranos, Gaïa, Chronos : un monde sans pardon 

00:52:30 Passage de l'informel au formal, de l'indéterminé au déterminé

00:53:30 Goya, Ouranos

00:54:30 Prométhée 

00:57:00 L'homme, spécialiste de rien sauf du général 

00:58:00 Fides, Foi et fidélité 

00:59:00 Proust, La recherche du temps perdu 

01:04:00 Armel Guerne (traducteur d'Hölderlin, Rilke), Les romantiques allemands 

01:05:00 Hölderlin, Mnémosyne – extrait 2 

01:13:00 Eschyle, Prométhée 

01:28:30 Deleuze, Qu'est-ce que l'acte de création? (https://www.lepeuplequimanque.org/act...

01:30:30 Prokofiev, Symphonie 'classique', répétition orchestre de Munich par Celibidache (https://www.youtube.com/watch?v=16WF4...

01:36:00 Deleuze, 'Rien de plus dangereux que d'être la proie du rêve de l'autre' 

01:38:00 Gracq, Le rivage des Syrtes

#5 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

00:10:30 rappel : Hölderlin, Mnémosyne 

00:12:00 Immortels et éternels,  L'écho 

00:26:00 Proust, La Recherche du Temps perdu, Combray 

00:28:00 Griot mandingue, Djibril Tamsir Niane (Présence Africaine) 

00:35:00 Baudelaire, La vie antérieure 

00:41:30 Bernard Dimey, Syracuse (musique : Henri Salvador) 

00:45:00 Etienne pivert de Sénancour, Obermann, lettre XVIII 

00:54:00 Pascal, Les pensées, "Le fini s'anéantit en présence de l'infini et devient un pur néant." 

01:02:10 Baudelaire, Les Fleurs du Mal, Aux Lecteurs, L'ennui 

01:22:00 Le superflu et le minimum vital 

01:25:00 La coutume est une seconde nature 

01:26:30 Hölderlin, l'écho change, effort d'amnèse et effort de ne pas savoir. 

01:27:10 Rousseau, Le contrat Social, Livre XVIII, De l'état civil 

01:30:20 Henri Krasucki, biographie par Christian Caumer-Riochet

#6 Présentation du site dominiquepagani.fr

Mise en ligne du nouveau site de l'association et présentation par Pierre-Alain Giraud et Dominique Pagani

#6 Réponses aux questions

Dominique Pagani répond à la question suivante : 

La grande finalité de l'homme serait donc d'éviter de penser à la mort? Si oui, peut-on dire que le désir n'est que l'outil qui permet cette finalité? L'outil qui fournit la distraction nécessaire? La liberté est-elle la contradiction de la mort, ou n'est-elle que le chiffon (rouge), le prétexte qui permet d'éviter d'y penser? La personne empêtrée dans ses problèmes personnels n'a pas le temps de penser à sa mort. Contrat rempli?

#7 Réponses aux questions (suite)

Dominique Pagani répond à 5 questions reçues du public.

Live du mercredi 02 décembre 2020


00:01:00 Annonce thème du second semestre  

00:16:00 Question 1 : Bouddhisme, Fascisme, Tibet, Buchenwald, Georg Lukács 

00:27:30 Question 2 : Musique techno et contre-révolution 

00:38:00 Question 3 : Ontologie, extérioriser l'intérieur et intérioriser l'extérieur 

01:02:30 Question 4 : Résonance orbitale 

01:13:00 Question 5 : Das Kapital

#8 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

FaceBook Live du mercredi 09 décembre 2020 

Réponses à quelques questions : 

00:02:00 Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva 

00:06:30 Scientificité des sciences humaines(Une science : avoir un objet propre, soumis à des lois exprimées à l'épreuve de la mesure) 

00:15:00 Hegel, Phénoménologie de l'Esprit 

00:20:00 Marxisme Leninisme, science ? 

00:22:30 Clouscard, Le capitalisme de la séduction 

00:27:00 Critique de la Nostalgie, Critique de la substance 

00:36:00 Achim von Arnim, L'héritier du Majorat 

00:53:00 Prématuration générique 

00:57:00 Hegel, Phénoménologie de l'Esprit – le substanciel 

01:12:00 Nerval

01:18:00 Mallarmé 

01:26:00 Réponses aux questions

#9 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

Dominique Pagani FaceBook Live du mercredi 09 décembre 2020 

00:00:00 Réponses à quelques questions : socialisme scientifique, socialisme utopique 

00:40:00 Ontologie de l'acte 

00:41:00 Démocratie représentative 

00:43:45 Phèdre, tragédie de l'aveu – Lecture

#10 Bien-et Mé-faits de l'amnésie...

FaceBook Live du mercredi 23 décembre 2020

00:11:00 La préservation de l’ “ancienne sauvagerie” dans l’ "absolument moderne” 

00:13:00 Rimbaud, Mouvement (Illuminations) 

00:28:00 Andreï Tarkovski, 'Solaris' et Stanley Kubrick, '2001 l'Odyssée de l'espace' 

00:34:00 Carapace et geste barrière 

00:41:00 Retour sur Phèdre 

00:57:00 Sophocle, Oedipe-Roi, Oedipe à Colone 

01:18:00 Rimbaud, Génie (Illuminations) 

01:26:30 R.M. Rilke, 9ème Elégie

#9 • Retour aux logiques du sujet

00:11:00 / Kant : Métaphysique de moeurs 

00:12:30 / Lettre de Hegel à Schelling, 1793 (Correspondances, Volume 27, Gallimard) 

00:33:00 / Pascal : Les Pensées (Le divertissement du Roi, la recherche des choses, la morale...) 

00:44:00 / Hölderlin : Dans la forêt (le cerf).

00:50:00 / Hegel : 1805 Philosophie de l'esprit, conscience à l'état primitif 

00:56:40 / Questions du public

#10 • Retour aux logiques du sujet

Hugo, Stella 

Baudelaire, Notes sur E.Poe 

Hölderlin, A la terre mère 

Baudelaire, Vie antérieure

#11 • Retour aux logiques du sujet

00:04:20 Dominique Pagani, Féminité et Communauté chez Hegel 

00:09:25 Alexandra Tricottet, La Truelle et le Marteau 

00:10:50 Question 1 : Alexandra Tricottet 

00:12:45 Sophocle, Antigone, figure décisive de l'Esthétique de Hegel 

00:44:30 Question 2 : Hugo Chieze 

00:46:00 Hegel, La Phénoménologie de l'Esprit (Préface) 

00:57:00 Kafka, Le Terrier 

01:00:00 Les avant-gardes 

01:11:00 Hölderlin, Lettre de 1802 (retour de Bordeaux) 

01:19:00 Hegel: Art symbolique, art classique, art romantique (conciliation entre contenu et forme) 

01:27:00 E.Poe, La Chute de la Maison Usher 

01:32:00 Baudelaire, Lettre à Wagner (Tannhaüser) 

01:38:00 Hölderlin, En bleu adorable

#12 • Retour aux logiques du sujet

00:10:30 / Hugo, L'onde et l'ombre (Les Misérables) 

00:18:45 / L'esthétique, partie à part entière du corpus de la philosophie 

00:24:00 / Kant :Tome I, 4ème partie, introduction, Critique de la faculté de jugerJugement analytique (certain, rappel de ce que l'on sait déjà), jugement synthétique (fécond, mais incertain, élargit la connaissance par l'expérience) Peut-on élargir notre connaissance sans passer par l'expérience? Impératif catégorique, impératif hypothétique 

00:35:50 / Espèce, idéal de la connaissance (entre genre et individu) 

00:40:00 / Kant :Tome I, première partie, introduction, Critique de la faculté de juger 'De la division de la philosophie' 

01:03:30 / Concept du beau, l'objet du beau me renseigne sur moi par la satisfaction d'un désir 

01:12:10 / Hegel : 1835, notes de cours L'Esthétique (trad. Jankélévitch) volume I, p.55  

01:21:40 / Questions du public.

#13 • Retour aux logiques du sujet

00:10:30 / Julien Gracq, Au château d'Argol (sur Kant, Finalité sans représentation de fin) 

00:18:15 / Oscar Wilde, Le portrait de Dorian Gray "Tout art est à la fois surface et symbole, tous ceux qui cherchent sous la surface le font à leurs risques et périls" 

00:27:30 / question de Ludovic :  sur les jugements synthétique et analytique Kant, La philosophie procède par concepts, la mathématique procède par construction de concepts 

00:40:00 / La somme des angles d'un triangle 

00:44:00 / l'état de confusion en philosophie 

00:45:00 / question de Joffrey 

00:57:00 / Rousseau, Le contrat social, Livre I, chap.8, De l'Etat Civil 01/:02:00 / question de Jacques : Balzac, "Loi naturelle et code sont ennemis" 

01:10:00 Clouscard et Morillat : référence vidéo https://www.youtube.com/watch?v=73oaC... 

01:10:00 / Hölderlin, Chant allemand 

01:11:00 / Adorno,  Parataxe. Sur les derniers poèmes de Hölderlin 

01:26:00/ Hölderlin, Aux Poètes 

01:37:00 / Impasse du champs esthétique dans la modernité La représentation suppose une absence Rapport Art et Praxis, la 'technè' grecque  

01:38:00 / Questions du public, Mal Efique

#14 • Retour aux logiques du sujet

Esthétique et luttes des classes dans l’Europe du  Nord 

Invités : Art Går Bra / Agnes Nedregård, Branko Borero, Oscar

Chaîne YouTube Art Går Bra : https://www.youtube.com/channel/UCoq0...

#15 • Retour aux logiques du sujet

Rencontre autour de la publication de l'article d'Alexandra Tricottet, 'Ave Covid, Morituri Te Salutant' : 

http://legrosrougequitache.mystriking...

Site créé par Benjamin Le Louarn :  'Le Gros Rouge Qui Tâche' 

http://legrosrougequitache.mystriking...

#16 • Retour aux logiques du sujet

Merci de bien vouloir excuser la mauvaise qualité audio de cet enregistrement.  


Hegel, La Jeune Fille aux fruits (La Phénoménologie de l'Esprit) 

00:05:30 Lecture 

00:19:15 Commentaire 

01:01:30 Rilke, 7ème Elégies (Elégies de Duino) 

01:08:00 Questions

#0 - Les Attelé(e)s de la Confinitude

Présentation des rendez-vous FaceBook Live bihebdomadaires.

#1 - Les Attelé(e)s de la Confinitude

Les Attelé(e)s de la Confinitude (Dominique Pagani) Premier rendez-vous FaceBook Live de la série.

#2 - Les Attelé(e)s de la Confinitude

Les Attelé(e)s de la Confinitude (Dominique Pagani) Deuxième rendez-vous FaceBook Live de la série.

#3 • Les Attelé(e)s de la confinitude

Baudelaire : La cloche fêlée, Semper EademSénancourt : Obermann

#4 • Les Attelé(e)s de la confinitude

Réponses aux questions posées lors de la séance #3 Friedrich Nietzsche : "Par delà le bien et le mal"

#5 • Les Attelé(e)s de la confinitude

Nerval : "Aurelia" 

Hölderlin : "Pain et Vin" 

Hegel : "Introduction à la phénoménologie de l'esprit"